Une autre preuve scientifique : la nanothermite !

Après plus de 10 ans, alors que toutes les vidéos montrent une chute du WTC 7 exactement de la même manière que n’importe quelle démolition contrôlée (les piliers porteurs sont soufflés en premier ce qui permet un écroulement « propre » du building),
aucun officiel, ou presque, ne veut le reconnaître…
Heureusement, une autre preuve scientifique irréfutable (cependant, parmi tant d’autres !) a été trouvée dans les tonnes de poussières : la présence de nanothermite. La nanothermite est une particule se retrouvant dans des explosifs.
Voici ce qu’en dit Niels Harrit, scientifique danois à la télévision nationale :

Suite et fin

Publicités
  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :